Méandre


Avril 2021

Film, installé sur une télévision au sol. 

Une déambulation mentale et physique dans un tunnel. Ce film est accompagné d’un texte intime et poétique, sous forme de sous-titre nous invite à déambuler dans cette marche et à traverser ce tunnel par le biais de pensée écrite.  La nuit, c’est le moment où le traumatisme se fait le plus présent, le plus palpable.

Pour cette pièce vidéo, je me suis référé au livre : Marcher-Créer , déplacements, flâneries, dérives dans l’art de la fin du XXe siècle de Da Villa, ainsi que l’Éloge de la marche de Breton , le travail de Francis Alÿs, le film de Allan Clarke « Elephant » ou encore le travail vidéo-graphique de Marc Lewis présenté au Bal.